SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Interessen seiner Mitglieder einheitlich darzulegen und zu vertreten
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Der Verband des Schweizerischen Früchte-, Gemüse- und Kartoffelhandels
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
 
 

18ème Assemblée générale de SWISSCOFEL

Pour visionner les photos, vous devez faire défiler l'écran vers le bas de la page.

Lors de la 18ème Assemblée générale de SWISSCOFEL, le 15 mai 2018, à l’Hôtel Bellevue Palace à Berne, le Président, Jacques Blondin, a pu saluer 140 membres et invités. Dans son discours, Jacques Blondin a présenté les avancées politiques au sein de l’agriculture et de l’alimentation.

Le Président de SWISSCOFEL a expliqué pourquoi il est, ainsi que toute la branche, contre le démantèlement ou la réduction de la protection à la frontière visée par le Conseil fédéral et tout particulièrement par Monsieur Schneider-Ammann. Jacques Blondin souhaite pour l’ensemble de la branche une législation qui garantisse une collaboration constante avec un équilibre entre les produits indigènes et importés. Il a ensuite exposé les conséquences d’une acceptation des initiatives « pour une Suisse libre de pesticides de synthèse » et « pour une eau potable propre et une alimentation saine ». SWISSCOFEL est formellement opposée à ces deux initiatives. J. Blondin demande à la branche de mieux communiquer et ce de manière commune. Depuis de nombreuses années, les producteurs utilisent les produits phytosanitaires de manière ciblée et uniquement si c’est indispensable à la santé des plantes, ainsi qu’à la sauvegarde de la récolte. En Suisse, une production et une commercialisation compétitives des denrées alimentaires sont nécessaires pour approvisionner la population avec des fruits, légumes et pommes de terre de qualité irréprochable.

Dans son discours, le Directeur de SWISSCOFEL, Marc Wermelinger a abordé l’environnement politique actuel de l’agriculture et de l’économie alimentaire en Suisse. Il a également parlé de la suppression de la protection à la frontière et a surtout contesté la déclaration affirmant que par le démantèlement, les marges des échelons en amont et en aval pourraient baisser sans affecter le pouvoir d’achat des familles paysannes. Afin d’être compétitif avec l’étranger, différentes mesures sont nécessaires dans le contexte de la production et du commerce.

Changement au sein du Comité de SWISSCOFEL
Lors de l’Assemblée générale, les affaires courantes ont été traitées. Au sein du Comité, deux démissions sont survenues. En remplacement de Christian Sohm, Madame Rahel Bonny de Terraviva ag/sa a été élue en tant que représentante du Commerce bio. La deuxième démission concerne Monsieur Yannick Buttet. Son siège au sein du Comité reste vacant pour le moment.

Exposé : « la force des émotions »
Dans la 2ème partie de l’Assemblée générale, Monsieur Beat Krippendorf, expert en écoute de la clientèle, marketing direct et développement personnel, a montré pourquoi une orientation ciblée sur les besoins des clients est absolument décisive pour survivre et réussir au cours de périodes agitées sur des marchés incertains. Quiconque souhaite faire des affaires, doit offrir la sécurité à ses clients. Un facteur fortement émotionnel et complexe. Les émotions sont finalement essentielles dans la prise de décisions et la motivation.

Assemblées plénières des groupes de produits
Avant l’Assemblée générale, les assemblées plénières des groupes de produits 4ème gamme, Pommes de terre, Légumes et Fruits ont eu lieu. Les membres des quatre groupes de produits ont été informés des projets actuels et futurs, ont élu leurs comités et leurs groupes de travail et ont réglé les affaires statutaires.

La prochaine Assemblée générale de SWISSCOFEL aura lieu, le mardi 7 mai 2019, à l’Hôtel Bellevue Palace à Berne.


Assemblées plénières des groupes de produits

Assemblée générale SWISSCOFEL

Impressions