SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Interessen seiner Mitglieder einheitlich darzulegen und zu vertreten
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Der Verband des Schweizerischen Früchte-, Gemüse- und Kartoffelhandels
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
 
 

15.12.2015

Produits alimentaires étrangers

La loi permet aux producteurs de valoriser leurs produits en informant de leur conformité au droit helvétique.
(ATS/AGIR) - Les produits alimentaires étrangers importés peuvent aussi faire valoir leurs mérites. Selon le Conseil fédéral, il n'y a pas besoin de changer la loi pour que ceux qui répondent aux exigences suisses puissent se démarquer via un étiquetage idoine. Les exigences de la législation suisse en matière de production sont souvent beaucoup plus strictes qu'à l'étranger, et la loi permet aux producteurs de valoriser leurs produits en informant de leur conformité au droit helvétique (respect de l'environnement, sécurité des denrées protection des animaux). Ainsi, dans un rapport adopté vendredi, le gouvernement note qu'il aurait été contraire aux engagements internationaux, notamment ceux pris dans le cadre de l'OMC, de ne faire bénéficier que les producteurs suisses de cette possibilité. Son rapport a été demandé par la commission de la science du National. Cette dernière, contrairement à son homologue du Conseil des Etats, s'est prononcée pour qu'une mention "issu d'un mode d'élevage, de chasse ou d'abattage non conforme à la loi suisse" apparaisse sur tous les aliments correspondant à cette description vendus dans le commerce et inscrits au menu des restaurants.