SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Interessen seiner Mitglieder einheitlich darzulegen und zu vertreten
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Der Verband des Schweizerischen Früchte-, Gemüse- und Kartoffelhandels
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
 
 

09.02.2017

Compensation des prix pour les produits agricoles transformés: adaptation des prix de référence

(seco.admin.ch) - Le comité mixte de l’accord de libre-échange de 1972 entre la Suisse et l’UE a décidé le 8 février 2017 d’adapter, avec effet au 1er mars 2017, les prix de référence prévus dans le protocole no 2 de l’accord de libre-échange concernant certains produits agricoles transformés. Les prix de référence pour le commerce de produits agricoles transformés avec les pays tiers seront adaptés à la même date.

Le protocole no 2 de l’accord de libre-échange entre la Suisse et l’UE (RS 0.632.401.2) régit la compensation des prix dans les échanges bilatéraux entre la Suisse et l’UE pour les produits agricoles transformés tels que le chocolat, les biscuits et autres produits de boulangerie, les bonbons, les soupes, les sauces, les pâtes alimentaires, les glaces de consommation et le café soluble. Les prix de référence des matières premières agricoles négociés au sein du comité mixte déterminent le montant maximal des mesures de compensation des prix (droits de douane et contributions à l’exportation) dans le cadre du commerce bilatéral de produits agricoles transformés entre la Suisse et l’UE.

Le marché ayant évolué depuis la dernière mise à jour des prix de référence, le 1er avril 2015, ces derniers sont adaptés par voie de décision du comité mixte du 8 février 2017. Pour le froment, le seigle, la farine de froment, le lait en poudre écrémé et le lait entier en poudre, les différences entre les prix de référence seront plus élevées, tandis qu’elles seront moindres pour le beurre et les pommes de terre. Parallèlement, le rabais applicable au calcul des droits de douane à l’importation pour les différences de prix de référence est passé de 15 % à 18,5 %. Cette adaptation est conforme à l’art. 5, al. 3, du protocole no 2 pour préserver les marges préférentielles relatives. Les nouveaux prix de référence seront appliqués à partir du 1er mars 2017.

Le Conseil fédéral adapte en même temps les différences tarifaires appliquées au commerce avec des États tiers. Les différences de prix applicables au commerce avec l’UE et les États tiers sont fixées dans les ordonnances d’application de la loi fédérale sur l’importation et l’exportation de produits agricoles transformés (RS 632.111.72; «loi chocolatière»).