SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Der Verband des Schweizerischen Früchte-, Gemüse- und Kartoffelhandels
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Interessen seiner Mitglieder einheitlich darzulegen und zu vertreten
 
 

29.09.2016

UE: récoltes abondantes, mais qualité incertaine

(fldhebdo.fr) - Les anticipations de récolte sont à réactualiser en permanence. Les agrumes montrent un excédent de petits calibres, le raisin décline et les légumes d’Espagne et du Maroc sont variables.

Les prévisions de récolte s’annonçaient importantes en agrumes. Les petits calibres abondent (Espagne et Maroc). Le débouché est restreint pour les fruits de calibre 4 et au-dessus. Et nombre de vergers ne seront pas récoltés. Au Maroc, les Etats-Unis restent fermés depuis le printemps et les procédures semblent être impossibles à mettre en oeuvre. Or c’est le débouché le plus rémunérateur. Les exportations maritimes seront compliquées à gérer. Le taux d’acidité est bas, le fruit est donc fragile. Le marché russe sera difficile à servir par manque de calibre. Des exportateurs ont des projets d’ouverture de bureaux commerciaux pour gérer la vente sur place, en tandem avec les autres produits comme la tomate.

Le calibre des oranges est affecté, mais le débouché industriel est un peu plus porteur du fait de déficits au Brésil. En l’absence de contractualisation, les prix sont librement négociés.

Renchérissement du raisin
Le marché du raisin a évolué à la hausse. Les pertes dans les Pouilles concernent aussi des parcelles conduites sous plastique. Des promotions en italia ont été annulées. Les exportateurs de Sicile sont calés sur un prix départ minimum de 1,10-1,20 €. Les prix du sans pépin sont nettement plus élevés. En Allemagne, les promotions sont à 3,99 € chez Edeka en sugra one, autumn royal en noir ou crimson seedless en rose. Rewe reste à 2,22 € en blanc sans indication variétale ou de l’origine. Le sultana de Turquie est en fin de saison. Retour des exotiques et des fruits rouges Les fruits exotiques reviennent dans les promotions. L’ananas a été mis en avant par Carrefour à 1,50 €/pièce et 2,50 € les deux. En Allemagne, l’ananas n’est pas encore dans les catalogues. La mangue y entre, surtout pour les origines Israël (kent) et Espagne (osteen), de même que la papaye et l’avocat.

En fruits rouges, après plusieurs semaines de tension, les promotions refont leur apparition.Même en France, où Carrefour a affiché la framboise d’Espagne et la myrtille de France à 16 €/kg (mais 8 €/kg les 2 barquettes). La récolte de framboises débute en Espagne. En revanche, au Portugal des producteurs de la région de Faro produisent tout l’été, même si cela oblige souvent à récolter chaque jour. Ces parcelles en fin de saison peuvent alimenter des promotions, notamment en Allemagne où la framboise est à 15,90 € cette semaine chez Edeka (origine Allemagne ou Portugal). Almeria : plus de commerce estival Lidl France a mis le concombre d’Espagne à 0,49 €/ pièce et 1 € les trois. En pleine opération anniversaire, Carrefour proposait jusqu’au 24 septembre des légumes à 1,40 €/kg. La tomate ronde était d’origine espagnole, mais la courgette était locale. Sur Almeria, le gain de précocité est appréciable par rapport à l’an passé. Mais les risques de viroses sont élevés. Par ailleurs, l’activité estivale progresse au départ de la région. La base logistique est constituée par les ventes de poivrons et de courgettes en filet.

Au Maroc, on a pris un mois de retard en haricot vert et coco. On signale aussi des difficultés de livraison en graines par rupture de stock chez des semenciers.