SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Interessen seiner Mitglieder einheitlich darzulegen und zu vertreten
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Der Verband des Schweizerischen Früchte-, Gemüse- und Kartoffelhandels
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
 
 

17.01.2019

Pays-Bas: Une année record pour le commerce des fruits et légumes

(freshplaza.fr) - Avec de nouveaux records d'importation et d'exportation, les entreprises commerciales néerlandaises ont montré qu'elles étaient indéniablement des acteurs mondiaux dans le secteur des fruits et légumes frais en 2018 aux même titre que de nombreux pays. La valeur des importations a augmenté de 5 % pour atteindre 7,6 milliards d'euros. La valeur des exportations a augmenté de 4 % pour atteindre 11,3 milliards d'euros, la part du Royaume-Uni s'élevant à 1,2 milliard d'euros. Il n'est donc pas surprenant que le Brexit suscite tant de réactions.

Deuxième marché d'exportation du Royaume-Uni
Toute l'Europe a connu des températures élevées et un temps sec pendant les mois d'été. Cela a affecté les rendements d'un certain nombre de produits. Par exemple, plus de 40 % de moins d'oignons ont été récoltés en volume. 70 % des oignons sont vendus en dehors de l'UE et le Sénégal, la Côte d'Ivoire et la Guinée sont en tête. L'été chaud a été bon pour les producteurs de concombres, ce qui a entraîné une hausse des prix. Le chiffre d'affaires réalisé en Allemagne a augmenté de 6 % et les exportations vers le Royaume-Uni ont atteint 1,2 milliard d'euros. Le Royaume-Uni est le deuxième marché de vente des Pays-Bas, avec une part de marché de 10 %. La plus forte croissance a été réalisée en mai et juillet. Les cinq premiers de la tomate, de l'oignon, du poivron, du concombre et de la poire sont bons pour près de 70 %. Le secteur des fruits et légumes fait tout ce qui est en son pouvoir pour que les exportations se poursuivent le plus harmonieusement possible après Brexit le 31 mars. La France (+10%) et l'Espagne (+12%) ont également importé davantage des Pays-Bas. Les deux pays ont acheté plus d'oignons et d'avocats.

La tomate, principal produit d'exportation
Près de 90 % des exportations ont été vendues dans des pays de l'UE. Grâce à son vaste réseau de produits frais, le secteur néerlandais des fruits et légumes parvient à bien remplir son rôle d'importateur. De plus, ils ajoutent de la valeur aux produits en les faisant mûrir et en leur fournissant, par exemple, des produits prêts à consommer.

L'augmentation des exportations néerlandaises concerne principalement les fruits, avec une augmentation de 8 %. La valeur des pommes, des raisins, des bananes, des avocats, des bleuets et des framboises a considérablement augmenté. Les trois principaux marchés d'exportation en termes de chiffre d'affaires en dehors de l'UE sont : Norvège, Suisse et Etats-Unis. Les exportations de poires néerlandaises vers la Chine, la Norvège et le Kazakhstan sont en hausse. En 2018, plus de 2 000 tonnes de poires ont été exportées vers la Chine. Près des deux tiers des importations proviennent de l'extérieur de l'UE. Les raisins d'Afrique du Sud, les pommes du Chili et les bananes du Costa Rica et de l'Équateur affichent la plus forte augmentation.

La valeur à l'exportation des légumes frais se situe à un niveau similaire à celui de l'année 2017. La tomate, elle, est en tête de liste des produits d'exportation.