SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Interessen seiner Mitglieder einheitlich darzulegen und zu vertreten
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Der Verband des Schweizerischen Früchte-, Gemüse- und Kartoffelhandels
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
 
 

13.03.2015

L’Espagne a moins exporté vers l’UE en valeur

(fldhebdo.fr) - Les exportations de f&l espagnoles ont diminué de 2 % en valeur en 2014 par rapport à 2013, atteignant 10,5 Md€, rompant la traditionnelle croissance de ces dernières années. La tendance reste positive côté volumes, avec 12 Mt (+ 2 %). En légumes, malgré des volumes en forte hausse (+ 7 % à 5 Mt), la valeur des exportations baisse à 4,3 Md€ (- 1,4 %), touchée par le recul des “classiques”: tomates (961 M€ ; - 3 %), laitues (551 M€ ; - 3 %) et concombres (448 M€ ; - 3,5 %). L’export de fruits chute à la fois en volume (- 1,2 % à 7 Mt) et en valeur (- 2,3 % à 6,2 Md€). Les fraises (+ 3,6 % à 483,5 M€) et le raisin de table (+ 9 % à 259 ME) ne compensent pas le recul des fruits à noyau : - 3,6 % en pêches (318,8 M€), - 6 % en nectarine (401,7 ME) et - 10 % en abricot (82,9 M€). L’UE reste la principale destination (91 % de la valeur soit 9,6 Md€) mais en baisse de - 2 %. Selon la Fepex, « ce retrait est imputable aux politiques nationalistes des Etats membres, à la priorité aux circuits courts, à la concurrence croissante des importations et à l’inefficacité des moyens de gestion de crise ». Parmi les autres destinations, les autres pays européens reculent tandis que les pays tiers non européens (Brésil, Canada, Algérie) prennent davantage d’importance (+ 32 %à 421,5 M€).