SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Interessen seiner Mitglieder einheitlich darzulegen und zu vertreten
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Der Verband des Schweizerischen Früchte-, Gemüse- und Kartoffelhandels
 
 

28.07.2016

Fruits d’été: fortes résistances à la hausse

(fldhebdo.fr) - La diversification de la gamme est plus visible en pleine saison. Elle contribue à diminuer l’intérêt pour de grandes espèces dont les prix plafonnent.

Malgré des ventes rapides, la remontée des prix des fruits d’été est laborieuse. En Allemagne, l’abricot de France domine depuis mi-juillet. En fin de saison, le bebeco de Grèce cote 1 € de moins que le sekerpare de Turquie, seconde origine. L’offre progresse en provenance d’Autriche où les surfaces dépasseraient 1000 ha. En France, l’excédent de catégorie 2 donne lieu à des ventes pour confiture (1,30 € chez Auchan/5 kg).

Rythme décevant en nectarines
Cette semaine, l’offre de nectarines jaunes baisse d’un cran au départ de Lérida. Les stocks de big top, la variété dominante, sont épuisés. Les stations sont à jour, les expéditions sur le marché français sont volumineuses. En Italie, les prix en production sont stables depuis deux semaines. L’écart entre le calibre B et le 2A n’est que de 15 centimes en production. Les prix sont supérieurs d’environ 20 centimes à ceux de l’an passé en production, mais cet écart se réduit en aval. En Allemagne, le niveau d’offre tend à baisser surtout en provenance de Grèce. Le rythme des ventes est parfois décevant. Les promotions du vrac sont entre 1,60 € et 1,80 € mais elles débutent à 0,99 € en barquette de nectarines jaunes et 1,58 € en paraguayos.

Pic en fruits rouges

En Allemagne, l’offre de cerises a atteint son pic en semaine 28, comme celle de myrtilles et de framboises (semaines 28 à 30). On trouve des promotions cette semaine à 7,90 €/kg en framboises et4 €/kg en groseilles (Edeka). En myrtilles, la baisse des prix signalée mi-juillet a été suivie d’une rafale de promotions, même en France : 7,90 € en vrac chez Grand Frais (semaine 29) contre 9,98 € pour Edeka Allemagne.

Bien qu’en pleine saison, l’offre locale de cerises pèse moins que la Turquie en déclin cette semaine 30. Les promotions de la semaine 29 sont tombées à 4,90 € en cal 26-30.

Grosse récolte de victoria

La saison du raisin victoria de Sicile monte vite en puissance. Contrairement à l’an passé, la récolte y est abondante et d’excellente qualité, aussi bien sur les plans calibre que coloration. Le prix départ flirte déjà avec l’euro, mais les beaux lots atteignent 1,50 €.

Le prix promo le plus bas de la semaine 29 était à 1,39 € (Edeka Allemagne) mais la coloration estterne. Dans les Pouilles, la récolte débute cette semaine 30. En Espagne, la récolte serait moins volumineuse. En superior seedless et sugraone, l’Italie regagne du terrain sur l’Espagne qui avait planté plus vite. La Grèce a débuté ses expéditions avec sunred, sugraone festival seedless. Le sugraone du Maroc s’efface tard, après une belle campagne.

Parmi les anomalies de l’année, le prix du citron. A 2,30-2,50 €/Kg d’eureka depuis un mois, il dépasse celui de la lime qui a baissé entre 1,50 € et 2 € (Brésil, Mexique, Vietnam).