SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Interessen seiner Mitglieder einheitlich darzulegen und zu vertreten
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Der Verband des Schweizerischen Früchte-, Gemüse- und Kartoffelhandels
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
 
 

24.02.2022

Les fruits à pépins suisses deviennent encore plus durables

(FUS) - La Fruit-Union Suisse (FUS) et Swisscofel se sont accordées sur un programme national de durabilité. La production investira massivement pour assurer une production encore plus durable et sera indemnisée par le commerce avec un prix équitable. Dès la fin de cet été, les consommatrices et consommateurs pourront ainsi déguster des pommes et des poires encore plus durables.

La culture fruitière suisse a toujours fait partie des pionniers en matière de production durable. Elle a introduit la production intégrée dans les années 1980 ainsi que la marque Suisse Garantie dans les années 2002, deux éléments indispensables des bonnes pratiques agricoles d’aujourd’hui. Avec le lancement du programme national de durabilité, elle fait de nouveau figure de pionnier. L’objectif est clair : l’arboriculture Suisse doit être à la pointe de la durabilité afin de tenir compte des exigences accrues des consommatrices et consommateurs, du marché, de la société et de la politique.

Neuf objectifs de durabilité
Pour atteindre cet objectif élevé, la production et le commerce se sont accordés sur un programme de durabilité ambitieux après un travail préparatoire ayant duré plusieurs mois. Ce programme prévoit environ 90 mesures dans les trois dimensions de la durabilité. Parmi les objectifs, citons notamment la division par deux des risques de l’utilisation des produits phytosanitaires, la réduction des émissions de CO2 et la multiplication par deux de la biodiversité. Le programme est développé en continu par un groupe de travail mis en place à cet effet. « Avec ce programme de durabilité, nous poursuivons la collaboration réussie le long de toute la filière avec une grande utilité pour l’environnement », note avec satisfaction Jimmy Mariéthoz, le directeur de la FUS. Christian Sohm, directeur de Swisscofel, ajoute : « Nous nous réjouissons de pouvoir offrir une véritable valeur ajoutée aux consommatrices et consommateurs. »