SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Der Verband des Schweizerischen Früchte-, Gemüse- und Kartoffelhandels
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Interessen seiner Mitglieder einheitlich darzulegen und zu vertreten
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
 
 

20.03.2015

AG IFELV: Bonne année pour les fruits du Valais

(agrihebdo.ch) - «En fusionnant l’interprofession des fruits et légumes (IFELV) et la Fédération des producteurs de fruits et légumes (FVPFL), les acteurs de la branche ont montré leur volonté de se réunir. Nous devons maintenant passer du progrès à la réussite», a déclaré le président Yannick Buttet.

Le président de l’IFELV Yannick Buttet a souligné, lors de l’assemblée générale de l’organisation vendredi 6 mars, que malgré les menaces qui pèsent sur l’agriculture, «la production agricole doit pouvoir assurer son avenir en Valais. Il est important de continuer à rechercher et à identifier de nouvelles approches et de valoriser des solutions pragmatiques.» A ce titre, la culture de l’abricot fait figure d’exemple. Le prince du verger est devenu en 2014 un des emblèmes de la promotion du canton. Il a été mis en lumière par une vaste campagne organisée avec Valais/Wallis promotion. La récolte 2014 s’est montée à 10020 tonnes. Elle a été largement supérieure à celle de 2013 qui s’était montée à 7900 tonnes. La cueillette s’est étalée du 10 juin au 9 octobre. Cet étalement des récoltes a été rendu possible grâce à la reconversion du verger entamée depuis de nombreuses années. Ce renouvellement des structures a été possible grâce à des aides cantonales qui se sont élevées à 10 millions de francs. La recherche a également été encouragée avec la création du centre de compétences abricot du domaine de Châteauneuf qui teste aujourd’hui 100 variétés différentes. La qualité gustative n’a pas été laissée en reste avec notamment la mise en place de normes gustatives définies par le cahier des charges de la marque Valais.

Bonne année pour les fruits
D’une manière générale, et malgré une météo capricieuse, l’année 2014 a été bonne pour les fruits et légumes du Valais. La production globale s’est montée à 72430 tonnes. C’est la récolte la plus importante depuis 2010. Le chiffre d’affaires 2014 de la branche s’élève à 91,4 millions dont 78,6 millions qui proviennent de la vente des fruits. Au niveau des quantités, les pommes représentent près des deux tiers des fruits récoltés en Valais avec 40960 tonnes. Elles sont suivies par les poires, 11485 tonnes, et les abricots avec 10020 tonnes. La récolte des légumes valaisans représente en 2014 7925 tonnes, soit près de 2000 tonnes de moins qu’une année auparavant. La baisse de 1200 tonnes enregistrée dans la production des carottes explique en partie cette diminution.

Actions de promotion
«En 2014, l’IFELV s’est fortement engagée dans les actions de promotion avec la mise en place de 103 journées d’animations dans les lieux de vente en Suisse romande et en Suisse alémanique.

Deux tiers de ces journées ont été consacrés à la promotion de l’abricot. Deux semaines ont été dévolues à la valorisation des pommes et des poires. Deux autres semaines ont mis l’accent sur la production des fraises valaisannes. Six jours ont mis en valeur les prunes», a souligné Hubert Zufferey, directeur de l’IFELV. L’interprofession a poursuivi ses actions auprès des jeunes consommateurs en assurant la gestion de 22 distributeurs de pommes dans différents centres scolaires. Ces distributeurs ont permis la vente de 92902 pommes en 2014. Ces actions seront poursuivies en 2015.