SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Der Verband des Schweizerischen Früchte-, Gemüse- und Kartoffelhandels
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Interessen seiner Mitglieder einheitlich darzulegen und zu vertreten
 
 

26.01.2018

EasyGov: les créations de sociétés sont devenues beaucoup plus simples

(kmu.admin.ch) - Angelo Lauper a créé son entreprise, Lauper Bauen+Brandschutz, en utilisant le guichet unique EasyGov pour ses démarches administratives. Il partage son expérience.

Depuis novembre 2017, EasyGov.swiss permet aux entreprises de réaliser de nombreuses procédures administratives de manière électronique, sur une seule plateforme online. Mis au point par la Confédération, en collaboration avec les cantons, les communes et l’économie privée, EasyGov regroupe des services qui s’adressent notamment aux nouvelles sociétés, comme l’inscription au registre du commerce et à la TVA. Angelo Lauper y a eu recours au moment de lancer sa PME.

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre entreprise?

Angelo Lauper: J’ai fondé l’entreprise Lauper Bauen+Brandschutz, en novembre 2017. Il s’agit d’une société individuelle de services et de conseil dans les domaines de l’architecture, de la protection incendie et de l’énergie. Elle est basée à Guin, dans le canton de Fribourg.

Pourquoi avoir eu recours à EasyGov?
Lauper: J’avais déjà fondé une entreprise individuelle il y a 18 ans. A l’époque, les démarches s’étaient révélées compliquées et contraignantes. Registre du commerce, TVA, AVS: il avait fallu effectuer chacun des enregistrements séparément. Au moment de créer ma nouvelle société, j’ai cherché sur internet les nouvelles possibilités pour accomplir ces procédures de manière plus simple. C’est là que j’ai pris connaissance de l’existence du guichet unique EasyGov et de la possibilité de faire presque toutes les démarches en ligne, sans papier, sur un seul site.

Concrètement, comment s’est déroulée votre expérience avec EasyGov?
Lauper: J’ai d’abord dû m’enregistrer sur le portail et créer un identifiant pour pouvoir me connecter. Ensuite j’ai utilisé le site pour inscrire ma société au registre du commerce. Dans un second temps, j’ai effectué l’inscription auprès de la TVA, puis de l’AVS. Il n’est pas nécessaire de tout faire en une fois, ce qui est pratique. On peut procéder par étapes et revenir sur le portail ultérieurement pour continuer ses démarches le jour ou la semaine suivante.

Combien de temps vous a-t-il fallu pour faire ces démarches?
Lauper: Chaque démarche administrative a nécessité une vingtaine de minutes. L’économie de temps et le changement sont énormes par rapport à mon expérience préalable de création d’entreprise. Les données fréquemment demandées sont enregistrées automatiquement et il est inutile de les saisir à chaque étape. J’ai l’habitude d’utiliser de tels outils numériques. Cette plateforme est facile d’emploi et devrait convenir à tout le monde. Même aux personnes moins familières avec les nouvelles technologies et ce type d’approche dématérialisée des démarches administratives.

Quels aspects d’EasyGov pourraient être améliorés?

Lauper: Lorsque je me suis rendu au Service du registre du commerce pour faire authentifier ma signature avec le formulaire imprimé depuis EasyGov, la personne au guichet m’a dit que le document n’était pas le bon et que je devais en remplir un autre. Comme la mise en ligne d’EasyGov est récente, l’employée ne connaissait pas encore ce type de document. Elle a dû faire intervenir son chef, qui lui a confirmé que le formulaire était valable. La situation a finalement été réglée en quelques minutes et je suis certain que la communication sur la création du site EasyGov et ses possibilités va être améliorée.

https://www.easygov.swiss/easygov/#/