SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Der Verband des Schweizerischen Früchte-, Gemüse- und Kartoffelhandels
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Transparenz der Preis- und Marktsituation
SWISSCOFEL
SWISSCOFEL
Interessen seiner Mitglieder einheitlich darzulegen und zu vertreten
 
 

14.11.2019

Augmentation de 22 % de la valeur des importations espagnoles de fruits et légumes en provenance de l'UE entre janvier et août

(freshplaza.fr) - Entre janvier et août 2019, la valeur des importations espagnoles de fruits et légumes en provenance de l'UE a augmenté de 22 % par rapport à la même période en 2018, pour atteindre 659,5 millions d'euros. Les importations en provenance des principaux fournisseurs, comme la France ou les Pays-Bas, ont augmenté, mais il y a aussi de nouveaux acteurs, comme le Portugal et la Pologne, selon les données du Département des douanes et des taxes spéciales.

Plus précisément, les importations espagnoles de fruits et légumes en provenance de France au cours des huit premiers mois de l'année ont augmenté de 24 % en valeur par rapport à la même période de 2018, pour atteindre 222 millions d'euros. Celles des Pays-Bas se sont élevées à 121 millions d'euros (+39 %) et celles de l'Italie à 87 millions d'euros (+25 %). L'importation en provenance du Portugal se distingue également, avec 107 millions d'euros (+7 %).

Toutefois, le volume total des importations espagnoles en provenance de l'UE a diminué de 4 %, s'établissant à 1 million de tonnes, principalement en raison de la baisse des achats en provenance de France, avec un total de 526 997 tonnes importées (-14 %) et de Belgique, avec 66 000 tonnes (-13 %).

Les statistiques sur les importations de fruits et légumes montrent la force du marché intérieur, mettant en évidence la croissance des principaux fournisseurs de l'UE, mais aussi la consolidation de nouveaux acteurs, comme le Portugal ou la Pologne. Ainsi, les achats au Portugal ont enregistré une tendance à la hausse, passant au cours des cinq dernières années de 67 millions d'euros à 107 millions d'euros en 2019, soit une croissance de 60 %. La Pologne, bien qu'avec des volumes et des valeurs plus faibles, a également connu une forte croissance, passant de 2,4 millions d'euros en 2015 à 11,7 millions d'euros en 2019 (+387 %).

Quant aux importations hors UE entre janvier et août, elles se sont élevées à un million de tonnes, soit 5 % de moins qu'au cours de la même période en 2018. La valeur de ces expéditions s'élevait à 1.259 millions d'euros, soit 2 % de moins. Le Maroc se consolide comme le principal fournisseur de fruits et légumes hors UE avec 316 166 tonnes (+2 %) et 493 millions d'euros (-3 %).